Comparaison loi malraux et loi monuments historiques

Ces deux lois sont des solutions de défiscalisation dans l'ancien et surtout pour les immeubles d'exception. Dans les deux cas, on souhaite préserver le patrimoine immobilier français et en offrant une généreuse réduction d'impôts pour pousser les gens à investir dans l'ancien et dans les fameux sites patrimoniaux remarquables. Nous allons donc revenir sur chaque solution et expliquer les différences ? Vous pouvez consulter notre site partenaire suite en parle très bien : loi-malraux-monuments-historiques.fr.

Loi Monuments Historiques

C'est la solution qui offre la plus grande défiscalisation en France, même en regardant dans le neuf comme avec la loi Pinel ou la loi Malraux. Il faudra acheter un bien immobilier classé comme monuments historiques puis ensuite faire des travaux. Vous aurez besoin de faire appel à un architecte de France qui va étudier le projet et faire des préconisations concernant la rénovation. Et ensuite c'est fini. Il suffit de conserver son bien pendant 15 ans et c'est dans la poche. Une solution très efficace mais qui s'adresse surtout à des contribuables fortement imposé. Mais ce n'est pas la seule solution intéressante, la loi Malraux possède aussi de nombreux avantages.

point d'interrogation pour la question loi malraux ou monuments historiques

Si vous souhaitez défiscaliser dans l'immobilier ancien il est possible de passer par d'autres dispositifs comme la loi Denormandie qui est une version de la loi Pinel mais dans l'ancien. Il faut acheter un bien dans une zone éligible puis réaliser des travaux de rénovation et louer son bien pendant 6, 9 ou 12 ans. Plus la location est longue plus la défiscalisation est importante. Il existe aussi le déficit foncier. Si vous avez déjà un bien en location et que vous réalisez des travaux et que vous frais sont plus importants que vos revenus, vous pouvez imputez ce déficit de vos impôts. Regardons maintenant la loi Malraux qui est une des meilleures solutions pour plusieurs raisons que nous allons expliquer.

Loi Malraux

Au niveau des conditions premièrement, il faut acheter un bien dans un site patrimonial remarquable. Puis faire des travaux avec un architecte des bâtiments de France comme avec la loi Monuments Historiques. Et à la fin de ces travaux louer votre bien pendant 9 ans. A noter qu'il n'y a pas de plafonds pour les loyers et que vous avez aussi une limite pour les travaux à savoir 400 000 euros sur 4 ans.

Dans les avantages on en a plusieurs. La réduction d'impôt qui peut monter jusqu'à 30% du montant des travaux (avec un plafond pour les travaux de 400 000 euros) ou 22% en fonction du type du plan de gestion appliquée. La location est une condition mais aussi un avantage car vous obtenez des revenus supplémentaires en plus de toucher une réduction d'impôts. Et une fois les travaux finis vous allez pouvoir bénéficier d'une importante plus-value immobilière générée grâce aux travaux.

Dois-je investir en loi Malraux ou en loi Monuments Historiques ?

La loi Monuments historiques est plutôt conseillé pour les contribuables fortement imposés car l'investissement est très important. En effet le prix d'achat peu être accessible mais les travaux sont souvent conséquents. En contre-partie vous avez une très forte défiscalisation (100% du montant des travaux).

Et la loi Malraux offre une réduction d'impôt importante en restant accessible, on peu trouver des investissements à partir de 150 000 euros dans les petites villes et monter bien plus haut dans les grandes. Tout dépend de la réduction que vous visez. Elle est beaucoup plus polyvalente et reste très intéressante et concurentielle par rapport à la loi Monuments Historiques.